[3615_MyLife] Les jeux vidéos, époque CD/DVD partie 2

Ué, parceque tout sur une seule partie, c’était quand même un peu abusé dans la pavétisation.

Donc après quelques années de bons et loyaux services, je décidais de mettre ma psx à la retraite (dans sa boîte d’origine, rangée proprement et prête à resservir en fait). Les choix à ce moment là (fin 2001 pour être précis) étaient la ps2 qui avait déjà 1 an, la xbox toute fraîche, la game cube à peine sortie.

Bon d’entrée, la xbox, étant un produit micro$oft, ça me plaisait pas (me demandez pas pourquoi, je sais pas), d’autant que le design style armoire louis XVI, j’aimais pas non plus. Des jeux, elle n’en avait pas, donc bon, exit la xbox. Ensuite la GC, j’aurai bien craqué si le fer de lance de Nintendo n’avait pas pointé son nez. Non pas que du Mario à toutes les sauces ça devient lassant, mais un peu quand même, donc juste à cause de Mario, pas de GC.

mario et luigi

Suite logique à ma psx, je me suis tourné vers la ps2. Les raisons? rétrocompatibilité, une ludothèque en place, un pari sur l’avenir. (Seule loose, je l’ai payée une fortune, alors qu’un mois après, $ony cassait et même détrusait le prix de la console pour pourrir la vie de la xbox).


Donc fin 2001, je me lançais dans l’aventure dividi.

- Prince Of Persia Sand of Time: Un jeu de plateformes exceptionnel dont les suites ont été encore plus prenantes (mais qui m’ont moins marqué étrangement). Ce fut le grand retour du prince après des épisodes cahotiques sur les consoles précédentes. Une fluidité magique, une maniabilité très bien pensée, des décors superbes, des musiques tout autant, une histoire sympa sans être ni trop compliquée ni trop cucul, du jeu et de l’action tout du long, un vrai régal. Pis courrir sur les murs pour finir en triple salto derrière un pabo afin de lui trancher la gorge, ça met presque la larme à l’oeil.

- Soulcalibur 2: Un jeu de baston à l’arme blanche, des épées, des haches, des trucs et des machins kipik, des animations superbes, des combats rythmés, et même un mini mode histoire pour débloquer des bonus histoire de customiser ses personnages. Détail (qui sert à rien mais je le mentionne quand même), les versions du jeu avaient un perso différent sur chaque console du moment, Heihachi de Tekken sur ps2 (c’te loose le perso le plus moisi de Tekkenemoticone), Link de Zelda sur Game Cube (ouf, j’ai eu peur que ce soit Mario) et Spawn sur Xbox. Jeu super prenant pour peu qu’on se décide à maîtriser plus d’un personnage.

nightmare

- Burnout 3 Takedown: Les jeux de bagnoles se suivent et se ressemblent pour la plupart. Une course au réalisme, de la simulation de plus en plus poussée, 154987 voitures pour 10 circuits, des bagnoles qui se plantent à 200km/h et qui repartent sans la moindre trace de rayure…

Et là pour une fois (enfin pas une mais plusieurs puisque c’est une saga), un jeu qui bouscule tout ça. Des bagnoles dessinées pour le jeu, des modes de jeu en pagaille, et enfin (!!!) la possibilité, et même l’obligation de plier de la tôle (depuis Destruction Derby, ça commençait à manquer).

Grosse prousse technique pour la ps2 vu le nombre de polygones affichés et vu les nombreux effets visuels lors des crashs.

Limite jouissif quand on pwnz une autre bagnole qui commençait à nous courrir sur le haricot, bref, un vrai défouloir emoticone

(Faut juste penser à pas foncer dans les camions citernes quand on reprend la voiture réelle après)

burnout 3

- Dragon Ball Z Budokaï 3: C’est le 3 qui m’a vraiment le plus plu (le truc impossible à écrire) sur les 3 (pis j’ai qu’à écrire 3 tous les 3 mots aussi). C’est fluide, ça ressemble presque à un scénario, y a pas mal de personnages, c’est joli, rapide et nerveux, et on peut jouer aussi bien des tocards que les super héros de la morkitu. Les coups sortent bien, et les combats sont toujours (presque en fait) intense. Sympa à jouer en partie rapide, ça défoule bien emoticone

A noter toutefois que faut quand même être « fan » à la base de la série, parceque sinon ça reste un jeu de baston marrant, mais pas forcément accrocheur.

budokai3

-Metal Gear Solid 3 Snake Eater:

Image de prévisualisation YouTube

Voilà, maintenant que vous avez vu le trailer façon grande production hollywoodienne, je peux en parler. Ayant été déçu par Sons of Liberty, le 2ème volet, j’ai hésité sur celui là. Manque de pot, une fois que j’ai eu commencé, je l’ai plus laché. Des tonnes d’innovations pour pousser vers le côté immersion du jeu. Faut se camoufler, faut chasser pour manger (tuer du rat c’est une chose, mais du crocodile, c’en est une autre, surtout à mains nues), faut faire attention aux bruits, faut se soigner (se retirer une balle de la cuisse avec une fourchette, c’est super sympa), faire attention à sa condition physique etc, du très bien pensé. Ajoutez à ça des boss hors du commun, un scénar en béton, du background et des rebondissements, et vous avez entre les mains un des plus gros hits de la ps2.

mgs3

- Gran Turismo 4: Malgré ce que j’ai pu dire dans la partie 1, j’ai replongé sur Gran Turismo…je sais je suis faible, jettez moi des cailloux (de préférence dorés ou avec des carats les cailloux, les temps sont durs). Encore une claque visuelle, la ps2 surprend toujours par ses capacités. Toujours le même principe, moultes voitures, moultes circuits, des modes de jeu pagaillesque, mais y a toujours pas de déformation des bagnoles sur les impacts emoticone.

Prenant (très), des courses hyyyyyyper longue (y a des 24h temps réel à faire), pas faisable tout seul (sauf si vous avez des yeux bioniques, jamais envie de pisser, jamais sommeil), mais heureusement, Polyphony a pensé à ça en incluant un pilote automatique qu’il suffit de gérer depuis les stands :D (en plus le temps va 3x plus vite quand il roule). Reste qu’il faut laisser la console tourner minimum 8h d’affilé pour une course argh…

Allez hop une vidéo de replays juste pour vous.

Image de prévisualisation YouTube

- Moto GP4: un jeu de moto sous license officielle, donc avec les noms réels des païlottes et écurie, la possibilité de courrir dans les 3 catégories (125, 250 et moto GP), un mode carrière…la classe quoi.

Bon techniquement, ça casse pas 3 pattes à un canard, mais ça le mérite de proposer des courses de motos, chose trop rare sur console. Pis se farcir 25 tours au taquet et au coude à coude, ça a quand même une autre gueule que de faire des ronds tout seul comme dans Gran Turismo (qu’on soit loin devant ou loin derrière). Le jeu reste orienté arcade, avec quand même un zeste de simulation pour les plus pointilleux.

moto gp4

Tourist Trophy Superbikes: Encore un jeu de motoooooo, mais celui là, il est fait par les développeurs de Gran Turismo, donc autant dire que la réalisation est poussée au maximum. Des graphismes de fou dingue de la folie, une fluidité au top, un aspect simulation qui permet de pousser encore plus le réalisme…bref, génial, sauf que ça ressemble un peu à un test de la part de Polyphony, parceque niveau circuit et modèle de bécanes, c’est un peu la misère, sans compter qu’il n’y a jamais plus de 4 bécanes en course emoticone. En espérant qu’il y aura un n°2 carrément plus complet. Donc en complément de motoGP4 ou on roule à une vingtaine, c’est niquel, il suffit de passer de l’un à l’autre pour se faire plaisir comme il faut.

Je vous met l’intro vidéo du jeu, parce que ça claque emoticone.

Image de prévisualisation YouTube

Voilà, pour la phase Pléstécheune 2, j’en ai pas plus, j’ai un peu laché la console de salon au profit de la psp (genre si ça sent pas un nouveau [3615_MyLife] ça).

Y a forcément des jeux terribles sur d’autres consoles, mais bon, j’ai pas encore gagné au loto donc bon emoticone

Si vous avez des jeux qui vous ont marqués sur cette période, bah vous avez les commentaires pour vous exprimer.

obi

Article précédent / Article suivant 

 



Laisser un commentaire

MANGA |
sono italiano |
ZibloG |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Médias-MCTL
| Amis de la nature
| "Lorsque tu ne sais pas où ...