Da! Bou! Daboulganiech!!!

Salut les gens, et ceux qui s’appellent pas Jean aussi.

Aujourd’hui, petit cours d’histoire pour bien comprendre la suite du billet (ou pas).

Au début du 12ème siècle, a commencé une période sombre dans l’histoire. En effet, des hordes de guerriers sanguinaires sont arrivés d’Asie pour conquérir l’Europe. A leur tête, Attila, célèbre pour son appellation de Fléau des Dieux. (y a pas à dire ça claque sur un CV un truc pareil). L’invasion des Huns a ainsi débutée en 1111.

Attila

Voilà, elles me rongeaient cette sale blague, fallait que j’exorcise. Désolé pour les dates, mais si j’étais resté sur Attila 405-453, ça allait pas du tout.emoticone


Bon bref, le billet du jour, ça va causer de nos amis qui vivent loin à l’est, et qui écrivent avec un alphabet bizarre, les Russes. Comme chacun le sait, je m’emploie toujours à rectifier la vérité dans mes billets, et je me documente énormément, même que des fois que je fouille dans les dossiers top-secret du Efbihaille. Et encore une fois, au péril de ma vie je vais vous parler d’une affaire relative à l’armée russe et ses expériences. emoticone

(ça c’est de l’intro, pour peu je pourrai postuler comme journaliste sur TF1, pour les émissions d’après 22h30, celles qui font peur, où alors celle du dimanche soir de M6, celles qui font déprimer, ou ptet même devenir collaborateur de Pierre Bellemare, ou mieux, scénariste de Derrick!!!)

En ce début d’année 2008, personne n’est insensible à la hausse du prix du baril de pétrole, quelque soit le pays. Bon c’est vrai qu’en France on est gâté avec toutes les taxes passées sur l’essence, mais il paraît que c’est pour notre bien. (En 2009, ils fourniront peut être enfin la vaseline). Et nos voisins russes (si si, vu de loin, c’est juste à côté) ont donc décidé, dans le secret espoir de conquérir le monde un jour ou l’autre, de trouver une énergie alternative pour faire fonctionner leur attirail militaire même quand le pétrole n’existera plus. Un peu comme les japonais et leurs voitures hybrides, mais en moins écologique, mais bon, après Tchernobyl, on peut pas leur en demander trop non plus, on sait déjà pas où on coulé leurs sous marins nucléaires…emoticone

sous marin russe

Etant quand même un peu pressé, les scientifiques russes ont préféré substituer le carburant standard plutôt que de se lancer dans des trucs super compliqués genre le Mig31 à piles ou le sous marin qui coule au colza. Après quelques essais en laboratoire, l’armée a donné son feu vert (d’ailleurs ça leur a fait mal, il préfère le rouge, mais bon, avec le feu rouge, ça risquait pas d’avancer les recherches) pour lancer le programme en grandeur nature avec tire à balles réelles et tout.

Et c’est par cette fin d’hiver 2008 qu’ont débutées les manoeuvres visant à valider l’utilisation du carburant alternatif. Une colonne de blindés s’est donc mise en mouvement, certains roulant au coûteux gazoil, et d’autres à ce mystérieux carburant mystère.

Après une fine analyse, on se rend compte qu’en Russie, les seuls trucs inflammables (bah oui faut une combustion pour remplacer l’essence) sont les fagots de bois, assez peu commodes à loger dans le réservoir d’un char, et l’alcool de betterave, plus connue sous le nom de Vodka. emoticone

pounaide russe

Tout était goupillé pour se passer à merveille, mais l’un des équipage, n’ayant probablement pas écouté les consignes ou lus l’ordre de mission, a décidé d’utiliser l’essence de betterave dans sa vocation première. Résultat, au bout de 10 bornes, le précieux carburant vint à manquer, tout comme l’équilibre et la concentration de l’équipage. Prenant la mission à coeur, nos compères décidèrent de quitter le convoi pour aller se ravitailler dans le village le plus proche. Malheureusement, l’opération ne passa pas inaperçu, sans doute la faute à la DDE locale qui n’avait pas prévue suffisamment de dégagement pour permettre à un char de prendre un virage au centre du bled. Bilan, le blindé a légèrement amoché une maison du quartier.

poutine

C’est pas demain qu’ils vont conquérir le monde, et j’ai envie d’dire que c’est tant mieux.

L’article source:

« Un char russe dont l’équipage avait fait une halte dans un magasin voisin pour renouveler son stock de vodka a détruit en partie la maison d’un villageois dans l’Oural.
Des images tournées avec un téléphone portable montrent le char en train de percuter un coin de la maison. Le conducteur, apparemment saoûl et hilare, tente maladroitement de se hisser à bord avec deux bouteilles de vodka.
« Sortez-le du char », hurle alors une villageoise.
L’armée a promis vendredi de verser des dédommagements aux propriétaires de la maison et a dit que le char devait avoir connu une panne et avoir été distancé par une colonne de blindés qui se dirigeait vers un site de manoeuvres.
Auparavant, l’armée avait expliqué que le blindé avait glissé sur de la neige fondue.
« Bien sûr, il y a eu des abus mais l’équipage a agi de toute bonne foi pour rattraper son unité », a déclaré le colonel Konstantin Lazoutkine, porte-parole du District militaire Volga-Oural.
« Dieu merci, ils n’ont pas tiré », dit quant à lui le propriétaire de la maison sur la vidéo.

Reuters

J’ai hâte que les Zitats Zunis découvrent cette niouze, avec un peu de bol ils voudront faire mieux, comme au temps de la guerre froide mais en plus drôle, et ça me permettra de faire un billet sur les portes avions à pédales et autres F15 à élastique. emoticone

bush vodka

Il semblerait par ailleurs que l’équipage du char en question se soit reconverti dans le music hall, sous le nom de Bratisla Boys:Image de prévisualisation YouTube

obi

Cadeau Bonux: un petit jeu bien débile et qui occupe 12 secondes.

Article précédent / Article suivant 



2 commentaires

  1. bigyeti 16 mai

    Je voulais te demander. Quelle est le rapport enjtre le huns et les russes?

  2. obi 19 mai

    Si on regarde l’Eurasie de super haut, genre la Lune, c’est au même endroit. De plus prêt non, mais fallait bien que je fasses une intro.

Laisser un commentaire

MANGA |
sono italiano |
ZibloG |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Médias-MCTL
| Amis de la nature
| "Lorsque tu ne sais pas où ...