Le sport et la télé

Salut les gens, et ceux qui s’appellent pas Jean aussi.

Depuis tout petit, que ce soit à l’école ou dans des clubs, tout nous pousse à faire du sport. Il paraît que c’est bon pour la croissance, la santé, l’équilibre (mental), la sociabilisassions (ouais écrit comme ça par la dico automatique de word vu que je savais pas l’écrire) et l’éveil. (c’était la minute psychologie de comptoir, ça fera 55€)

Plus grand, on commence à découvrir le sport en temps que spectateur, aussi bien en vrai (et le phénomène de foule par la même occasion, 55€ merci), qu’à la télévision.

Et là, c’est le drame…emoticone

télé cerveau

 

- Ouane, la diffusion du sport :

Alors le sport à la télé, c’est super simple, on choisit les sports où il suffit d’un QI de mollusque pour pouvoir suivre, on saupoudre de pages de pubs, on lâche des commentateurs super pas impartiaux et en avant la musique. Le must étant les périodes estivales comme cette année où on va prendre cher avec tous les trucs super chiants qui vont passer de Juin à Septembre…emoticone

- Toouuu, les sports choisis :

Bon alors comme je viens de le dire, les directeurs d’antenne ne se cassent pas la tête, il faut du sport simple, et qui laisse rêveur le français moyen. Les choix ?

- Eille, le foutchebole :

Sport public par excellence, le foot est devenu le 5ème cavalier de l’apocalypse. Il y a quelques années, on pouvait suivre quelques rares matchs des coupes européennes et les matchs nationaux, mais depuis la coupe du monde 1998, et l’engouement général, les chaînes ont décidé de passer à peu près tout ce qui leur passait sous la main, et ça va de la finale de la coupe cantonale au match de poule du tournoi de sixte de Trifouillis les Oies. Et le plus beau, c’est qu’ils trouvent du public…emoticone Il suffit de regarder un match pour se rendre compte de l’ampleur du désastre. D’un côté, le public. On y trouve du bon père de famille qui a eu une place offerte par un fournisseur, mais aussi du bon fanatique raciste aussi méchant que débile. Ajoutez à cela des commentateurs qui confondent fait de guerre et sport, à base de « oh mais quelle défense héroïïïïque !!! » et autres « quel boulet (…) de canon ». Prenez ensuite quelques minutes pour vous renseigner et découvrir les salaires des joueurs. Payés des fortunes pour courir 1h30 alors que le spectateur moyen du match de foot est étudiant ou smicar, se jetant à terre à peine ils sont effleurés par la manche du maillot d’un adversaire, se plaignant de la succession des matchs (avec la retraite à 35 ans…) et vous obtenez sans aucun doute le plus beau concentré de ce qu’on ne veut plus voir au 21ème siècle.

argentina

- Biii, le ruguebiii congue :

Vu que le foot ça marche à la télé, depuis quelques temps, le filon ballon = pognon est de plus en plus à la mode. Alors bon, pourquoi ne pas passer aussi du rugby ? Le supporter du ballon oval étant généralement encore plus fanatique et moins fin que le supporter du foot, ça fait un pigeon tout trouvé pour regarder la retransmission d’un match de série B. 2×40 minutes à regarder des gars se pousser en mêlée et d’autres se concentrer 3 minutes pour foutre un coup de tatanne dans un ballon, y a pas beaucoup de sports plus passionnants emoticone. Mais bon, l’initié saura reconnaître que l’action était belle… Seul avantage du rugby, des fois au moins ils se mettent des beignes et avec un peu de bol ça finit en baston générale.

- Tsiiii, le vélo :

Non content de nous passer pendant 3 semaines d’affilées des gonzes en short qui grimpent le moindre col plus vite qu’une voiture (et sans se doper, c’est très important), on arrive à trouver quelques fois dans l’année des courses dites « classiques » à peu près aussi passionnant à suivre qu’un reportage sur la culture des tomates sous serres en temps réel. Là aussi, à part pour ceux qui aiment bien voir des mecs tout épilé, ou regarder les paysages à hauteur de 10 minutes pour 6h d’antenne, pas gros intérêt, et pourtant tous les ans, on y a droit. emoticone

vélo

- Diii, le tennis :

1 fois par an, minimum syndical, on a droit aux internationaux de Rolland Garros. Et là, je vais pas développer plus, mais franchement, regarder pendant 2 à 5h une balle faire des aller retour… Pour le coup en vrai ça doit être pire, parce qu’en plein soleil avec de la terre battue, au secours. emoticone

- Iiiiiii, la formule 1 :

Bon, la formule 1, c’est quite ou double, soit c’est chiant comme la mort et il ne se passe rien, le réalisateur ne montre que le leader qui enchaîne les tours (super somnifère soit dit en passant, un régal pour les adeptes de la sieste du dimanche après midi), soit y a un ou 2 cartons, et c’est de suite plus rigolo (je sais il ne faut pas rire du malheur des autres, mais quand y a plus que ça à se mettre sous la dent…). Mais franchement, il existe un paquet de sports mécaniques sacrément plus intéressant que la formule 1, et souvent bien plus disputés (un GP moto par exemple) Pourquoi la télé boude les autres disciplines ??? Si quelqu’un a la réponse, je suis preneur.

Image de prévisualisation YouTube

C’est quand même sacrément plus la classe que de voir une barquette de sardines tourner en rond pendant 2h.

- Sriiii, la pub :

Aaaaah la pub. Qui n’a jamais rêvé de voir une pub pour des barres de céréales mettant en scène un foutchbaleur célèbre, ou encore un pilote de formule 1 vanter les bienfaits d’un shampoing ???

Et oui, car non content de toucher des sommes honteuses pour transpirer 1h ou 2, les sportifs gagnent encore plus de sous par le biais des contrats publicitaires, soit avec l’équipementier, soit avec des produits super pas en rapport du tout avec leur sport. Si on ajoute à ça leur superbe prestation digne de l’actor studio, ça donne généralement des pubs d’une misère tellement misérable que même l’abbé Pierre n’en veut pas pour Emmaüs.

pub rugby

Et le pompon, c’est que les pubs sont souvent thématiques, à savoir que pendant la coupe du monde de foot, on aura droit à Zin’dine Zine Dane qui mange des yaourths, qui portent des lunettes, qui utilise le shampoing machin, voir même des fois qui utilise des serviettes hygiéniques ragnagna. Alors messieurs les publicitaires, franchement, qu’est ce qu’on en a à foutre de tout ça ??? Hein ? Je demande moi.emoticone

Bref, le sport c’est bien, mais surtout quand on le pratique, parce qu’ à la télé, c’est le meilleur laxatif du monde.

Et pour nos amis constipés, n’oubliez pas, en Juin, c’est coupe d’Europe de Foot et Rolland Garros, en Juillet, c’est tour de France, et en Août, les Jeux Olympiques. Courage. emoticone

obi

Article précédent / Article suivant.

 

 

 

Bonus, la blague moisie du jour!

C’est une petite fille qui va à la boulangerie pour commander un gâteau d’anniversaire :
- Bonvour madame, ve voudré un gâtô d’annifersaire f’il vos plait.
- A oui, qui faite son anniversaire ?
- Ma ptite foeur !
- Ah, et il faut mètre un nom sur le gâteau ?
- Moui, pétale!
- Oh, c’est joli comme nom, et qui a eu cette idée?
- Ben fé parce après fa naissance, ma ptite foeur été fous un arbre dans fon berfeau et une pétale est tombée dedanfs alors on l’a appelé pétale !
- Ah, et toi c’est quoi ton nom ?
- Poutrelle !



24 commentaires

1 2 3
  1. Crevette 16 mai

    Le curling.
    Et un autre dans le même genre où y a pas de balai mais le terrain ressemble à un skate park (incurvé sur les 2 côtés ^^)
    Jamais compris l’intérêt !

  2. catherine 16 mai

    Y’a un monde fou ici ! Et pas que du sportif… Pour certains anonymes faudrait prévoir des émissions historiques pour combler leurs lacunes entre 3ème Reich et les attentats des JO de Munich.

    Sinon le sport à la télé c’est comme tu dis : pfff… Le tour de france, si c’est pour voir des alcooliques qui regardent pédaler des drogués…

  3. Salsifi 17 mai

    Sociabilisation…

    Sauf si c’est fait exprès.

    Tu tapes tes articles sous Word juste avant ? oO

  4. obi 19 mai

    Nan je teste juste les mots sur lesquels je plante. Et là pour le coup, c’est pas une réussite :p

1 2 3

Laisser un commentaire

MANGA |
sono italiano |
ZibloG |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Médias-MCTL
| Amis de la nature
| "Lorsque tu ne sais pas où ...