Le monde merveilleux de la moto.

Salut les gens (et ceux qui s’appellent pas Jean aussi)

Comme vous le savez (pas), je suis un « motard ». A savoir que le monde de la moto, c’est un peu comme le monde de la bwatarou (la bagnole quoi). Il existe un peu toutes les catégories de personnes, je vous dresse une ch’tite liste pas exhaustive du tout pour vous enseigner comment reconnaitre les catégories de motard.

Hin – Le Bikeur [baillequeur]

Je commence par celui là, parceque c’est le modèle emblématique de la moto dans le monde depuis des années et l’apparition entre autres des Hells Angel. Le biker, on le voit souvent gros (bedonnant?) la barbe à la ZZtop, le gilet mi cuir mi jean (tiens salut) avec rien en dessous afin de laisser apparaître des purs tatouages à base de tête de mort, de « love maman », d’aigle, de loup ou autres tête de Johnny « Ah Que Coucou » Halliday (enfin pas trop aux States quand même). En général, ils font peur à la ménagère de moins de 50 ans.

biker

Dans cette catégorie, faut quand même se méfier, y a des individus louches, souvent issus de série télé qui se prennent pour des bikers, alors qu’en fait, ils sont tout nul. J’en veux pour preuve, Lorenzo Lamas, alias le Rebel, qui fait carrément beaucoup moins peur que les Hells Angel. (Notez la superbe couverture Machu Pichu que lui a tricoté son pote Florent Pagny)
rebel

« Ahah! Fake!! T’es beaucoup trop propre pour être un Biker, tu pues même pas l’huile de vidange et la bière. »

(suite…)

Les sports de fou dans sa tête.

Salut les gens (et ceux qui s’appellent pas Jean aussi).

Je sais pas pour vous, mais pas mal de fois en regardant la télé, j’ai vu des vidéos de sports extrêmes qui m’ont fait halluciner. Déjà le 1er point, comment quelqu’un a pu avoir l’idée d’inventer des trucs pareils? La drogue? la schizoprénie? L’abus d’alcool? La blonditude?

…ah flutiau, j’ai pas de 2ème point…bon on passe direct à la suite emoticone

Dans le désordre, les trucs de fou dans sa tête qui me font doucement halluciner, c’est pas forcément du sport extrême selon la définition des journalistes, mais pour moi, c’en sont (et dalila). A moins que je ne puisse dire, ce n’est pas du sport extrême pour les journalistes, mais pour moi, c’en est.

Hin – Le Base Jump.

eiffel jump

« Impact dans 12 secondes »

Déjà là, rien qu’à voir la photo, ça laisse songeur… Manque plus que la petite piscine de flotte d’un mètre de fond en bas pour que ce soit complet (remarquez vu la hauteur, y en a p’tet une qu’on voit pas). Niveau vertige, je pense que même si on y est pas sujet, l’attraction du vide doit se faire sentir, et moi je m’imagine très bien tomber comme une galacto m**de, alors même que je suis pas encore prêt, et bien sûr en braillant comme un débile parceque je ne maîtrise rien. ( m’enfin même en maîtrisant… emoticone)

Les sports de fou dans sa tête. dans Lavikotidiene wtc_meeting

« Le jour de l’invention du Base Jump (source non officielle) »

Bref, un truc de barjo, d’autant que je sais pas si vous avez déjà senti les rafales de vents qu’il peut y avoir à partir d’une certaine hauteur, mais c’est bien un coup à vous faire dégager en beauté de la « trajectoire » prévue, tout ça pour finir en carpaccio ou en pizza XXL² selon l’environnement. Pas pour moi emoticone

(suite…)

MANGA |
sono italiano |
ZibloG |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Médias-MCTL
| Amis de la nature
| "Lorsque tu ne sais pas où ...